Astuces pour optimiser son prêt immobilier

Astuces pour optimiser son prêt immobilier

Il est possible de faire baisser le TEG (Taux Effectif Global) en négociant certains frais et en faisant jouer la concurrence afin d’obtenir les meilleurs taux immobiliers.

Les frais de dossier

Les frais de dossiers correspondent au travail de votre conseiller bancaire et à tous les intervenants qui ont passé du temps sur votre demande d’emprunt : conseils, étude du dossier ainsi que la mise en place de l’offre. Pour connaître les frais de dossier d’un établissement prêteur, il existe des grilles tarifaires et des comparateurs de taux pour les prêts immobiliers que vous pouvez consulter en ligne. Les frais de dossiers sont inclus dans le TEG et représentent généralement 1% de la somme à emprunter. Ne représentant pas une part importante du TEG, les banques accordent facilement un geste commercial uniquement si vous en faite la demande. Si vous êtes un client de longue date et que votre situation financière est stable, vous n’aurez aucun mal à négocier ces frais. Pour en savoir sur le prêt immobilier, rendez vous sur https://www.le-pret-immobilier.com.

Les assurances emprunteur

L’assurance de prêt immobilier est obligatoire pour souscrire à un crédit immobilier. Elle permet de couvrir les impayés en cas d’invalidité, de perte d’emploi, d’incapacité de travail temporaire ou de décès. Les organismes de financement ont tendance à imposer leur propre contrat d’assurance mais ce n’est pas obligatoire. Vous êtes libre de choisir votre propre assurance emprunteur à condition qu’elle propose les mêmes niveaux de garanties que l’établissement de financement. Le coût total de l’assurance peut représenter jusqu’à 1/3 du TEG, n’hésitez pas à comparer les offres.

Les taux d’intérêts

Lorsque vous contractez un pret immobilier, l’établissement prêteur se rémunère en vous imputant un taux d’intérêt qui s’inclut dans les TEG. Plusieurs taux vous sont alors proposé. Un taux fixe n’évolue pas durant toute la durée de l’emprunt, contrairement au taux variable qui varie selon l’évolution des marchés financiers. Ainsi, un taux fixe permet d’avoir des mensualités fixes et de mieux gérer son budget, mais celui-ci à un coût plus élevé que le taux variable qui, lui, est plus risqué à cause des éventuelles fluctuations des taux. Les taux immobiliers actuels n’ont jamais été aussi bas, et il faut savoir que plus la durée du prêt immobilier est longue et plus le taux du crédit immobilier est élevé. Pour les prêts immobiliers les taux atteignent en moyenne moins de 2% pour une durée d’emprunt de 25 ans, et plus ou moins 1,50% pour un prêt sur 15 ans.