Crédit immobilier : quelles sont les étapes de financement ?

crédit immobilier

Investir dans un bien immobilier implique un financement conséquent. Pour la plupart des Français, le crédit immobilier est indispensable pour pouvoir devenir propriétaire. Si cette partie ne semble représenter qu’une formalité, elle peut comporter des complications auxquelles vous n’êtes sans doute pas préparé. Découvrez les grandes étapes de ce financement pour mieux les comprendre.

L’établissement du compromis de vente

Le compromis de vente engageant vendeur et acheteur peut être établi avant même que le financement ne soit obtenu. Grâce à ce document, l’acheteur aura la certitude que le présent propriétaire ne cédera pas le bien à plus offrant. Pour le vendeur, c’est une garantie d’obtenir le paiement avant une date déterminée d’avance. L’annulation du compromis est uniquement envisageable si l’acheteur ne parvient pas à obtenir un financement avant la date prévue. Notez toutefois que cette annulation n’est valable que sous présentation de notifications testant des refus bancaires.

Trouver le prêt immobilier

La recherche du prêt immobilier est loin d’être une tâche facile. Pour l’acheteur, l’assistance d’un conseiller à l’investissement en LMNP sera nécessaire pour mettre toutes les chances de son côté. Les offres de crédit étant nombreuses, le conseiller pourra être en mesure de dénicher les meilleures offres pour comparer les propositions. L’assistant pourra aussi intervenir pour tenter de négocier les prix, afin que l’acheteur puisse bénéficier d’avantages souvent inaccessibles pour les particuliers.

Les prestations comprennent également des conseils immobiliers plus généraux, et peuvent favoriser l’accès à la propriété pour les dossiers que les banques peuvent considérer comme difficile. Pour les acheteurs, la présentation de leur dossier par un professionnel peut être l’assurance de débloquer des financements sans souffrir de conditions de prêt trop importantes. Des frais de mandat peuvent néanmoins venir alourdir la facture.

Dossier et accord de principe

Les dossiers demandés par les banques et les organismes financiers sont généralement les mêmes.  Les fiches signifiant les revenus, la disponibilité de l’épargne, la stabilité professionnelle, les documents témoignant des autres engagements financiers… sont autant d’éléments à fournir à votre banque avant de demander un prêt immobilier.

L’accord de principe, pour sa part, est accordé par l’organisme, une fois que l’ensemble du dossier est analysé. La création d’un compte bancaire et la domiciliation pourraient se révéler indispensables en fonction de la banque choisie. Elle n’est cependant pas indispensable, et peut être discutée pour trouver un arrangement convenant aux deux parties.

Offre de prêt et délai de réflexion

L’acceptation de la demande de prêt n’est validée qu’avec un document spécifiant explicitement des dispositions prises par l’organisme. Une fois accordée, elle comprend un délai de réflexion de 10 jours au cours desquels le demandeur peut se rétracter, demander révision, ou signifier son approbation par écrit.